Initiation Danses Sacrées en Cercle et Improvisation 

Danses et Cie accueille : Jyotsna Liayanaratne, "Souffle de danse"

Danses Sacrées en Cercle *

Ce sont des danses sacrées, traditionnelles et contemporaines. Elles nous font entrer dans l’histoire de gestes symboliques reliés au sens et aux rituels de la vie humaine.


 

Improvisation

À partir de consignes simples, l’improvisation permet à chacun de développer sa créativité.

La liberté d’exploration de l’improvisation, favorisant visualisation, kinesthésie et imagination, affinera votre qualité de présence à vos mouvements .

* On retrouve le sens du mot mot "sacré" dans l'étymologie du mot Sanskrit संस्कृतम् (saṃskṛtam), langue indo-européenne de la famille indo-aryenne qui signifie "ce qui est sacré". "Sanskrit" provient d'une part de "Sam" ou "sams", qui signifie "mettre avec", "mettre ensemble", et d'autre part de la racine "skri" ou "krti" qui est la "consécration", "ce qui est initié". Relier le dedans et le dehors, l'essence du geste et son expression.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site de Souffle de Danse

Jyotsna Liyanaratne a commencé un parcours de danse à l’âge de cinq ans. Portée par son intérêt pour le mouvement et le rythme, elle a exploré différentes danses. Elle a commencé avec le classique, le modern jazz et le contemporain puis s’est dirigée vers d’autres expériences (danse indienne, arménienne, danses de couples, percussions corporelles).
En 2007, elle rencontre les Danses Sacrées en cercle, mouvement créé par Bernhard Wosien, maître de ballet allemand s’intéressant aux origines des danses folkloriques d’Europe. Elle y trouve, joie du mouvement, conscience corporelle de soi en lien avec les autres, symbolique de la gestuelle, géométrie sacrée dans l’espace et voyages à travers différentes cultures et différents rythmes.

Animée par ses questionnements sur le geste,  la communication non verbale et l’éducation, elle travaille pendant neuf ans comme éducatrice spécialisée auprès d’enfants sourds, puis, d’enfants autistes et psychotiques. Dans l'hôpital de jour dans lequel elle travaille, elle met en place des ateliers danse et  un atelier rythme - danse et chant qu'elle co-animera pendant cinq ans avec un percussionniste.

Ces ateliers danses (créés en 2007) ont été construits et pensés comme étant «un espace d’échanges non-verbaux qui ouvre à la rencontre et à ses imprévues.

 

Aujourd'hui, Jyotsna se consacre entièrement à son métier de danseuse. Elle intervient dans des institutions spécialisées dans lesquelles elle propose des ateliers danse.

Elle partage son temps entre cours de danse et créations artistiques.